Surf Penicheiro : Histoire

Mon frère Duarte et moi sommes allés camper au Camping Peniche dans une tente familiale en trois parties appartenant à Rui Vala. Entre-temps, d’autres surfeurs portugais que nous avions déjà rencontrés lors du 1er Championnat (national) de Ribeiras d’Ilhas en mai de la même année ont commencé à apparaître.

Après la rencontre, alors que nous nous préparions à nous endormir et que tout était calme, un des frères Innocent est apparu, Luís, venu pour le championnat en auto-stop, avec juste un contenant de café au lait, qui selon lui devait être partagé avec quiconque lui donnait à manger.

Le 20 novembre, les premiers matches à élimination directe entre les Portugais ont commencé. C’était une journée de vent fort du sud et le seul endroit où il y avait des vagues était au milieu de la baie, où les Juvéniles et les Juniors se sont affrontés. Ma planche à l’époque était une Bilbo “single fin” avec beaucoup de fluctuations qui, avec le vent, me permettait d’attraper les vagues plus facilement. Dans ces catégories, les classements étaient, chez les Juvéniles : 1ère place, Quico Rocha ; 2ème place, Paulo Inocentes ; 3ème place, Ivo Cruz. En Juniors, la 1ère place est revenue à Tó-Pê Rocha, la deuxième à moi et la troisième à João Inocentes.

En raison des conditions météorologiques, le championnat a été reporté et s’est déroulé le dimanche 27 novembre suivant à Molhe Leste, où les trois seniors se sont qualifiés, avec João Rocha en première place, Manuel Cruz en deuxième place et Nuno Jonet en troisième.

Commence alors l’Internationale où les neuf Portugais entrent dans les trois catégories, et douze surfeurs étrangers, dont Bruce Palmer, qui a déjà remporté trois titres de champion d’Europe et a également remporté ce Championnat, la deuxième place allant à Tó-Pê Rocha.

J’étais très heureux, parce que dans le deuxième championnat organisé au Portugal, et aussi à Peniche, une municipalité où je suis né, j’ai vécu et surfé, j’ai obtenu une deuxième place nationale et j’ai reçu la médaille correspondante des mains du maire (M. Luís Almeida).