Quels jouets mes enfants adorent ?

Les jouets, tant qu’ils sont colorés et en plastique ?
Les premiers jouets qui sont entrés dans notre maison étaient une balle à pois rouge et un jeu de sable composé d’un seau, d’un tamis, d’une pelle et d’un mini râteau. Pendant de nombreuses années, les jouets de sable ont été des points fixes au pays des merveilles de Pâques. Même quand les enfants ont grandi et ont dépassé l’âge de la cour de récréation, ma femme Astrid a acheté les classiques en plastique colorés – probablement des motifs nostalgiques.

Quand les jouets deviennent dangereux pour la plante des pieds
Bientôt, les garçons construisirent des châteaux à partir de Duplo et des tours aussi hautes qu’un homme chaque jour, qui se retournèrent au moindre courant d’air. C’est moi qui ai aimé le chemin de fer électrique. Puis vint le grand temps des briques Lego, que nos fils voulaient pour toutes les occasions. Avec des doigts nerveux, ils déchiraient les sacs et faisaient avec des yeux fiévreux des forteresses, des forts de soldats, des donjons, des bateaux pirates et bien plus encore.

Désormais, il n’était plus sûr d’entrer dans la chambre des enfants sans chaussures robustes. De plus en plus souvent des sabres courbés, des lumières bleues sphériques ou des arbalètes pointues se frayaient un chemin dans mes boules de pieds. Les Pokémons sont entrés inopinément dans la phase Lego. Ces horribles animaux fantastiques du Japon sont toujours un mystère pour moi aujourd’hui. Les Pokémons étaient disponibles sous forme de cartes à échanger, d’horribles “peluches” et dans une série télévisée que nos enfants n’avaient pas le droit de voir.

Kitschy ou laid
La collection de produits Diddl est restée un domaine purement féminin : Souris en tissu, gommes à effacer, cahiers, blocs-notes, papier à lettres, stylos – tout cela avec le portrait du drôle de rongeur. Les tentatives émouvantes de parents bien intentionnés de défier les horribles ordures en plastique qui s’étaient accumulées au fil des ans avec les trains en bois ont misérablement disparu. La règle la plus importante des fabricants de jouets est évidemment : tout doit être laid ! Pour qu’un jouet ait du succès, il doit être collant et visqueux d’une manière ou d’une autre, mais dans tous les cas, il doit être fait de plastique et l’emballage doit être si bien scellé que les mains des jeunes enfants ne peuvent l’ouvrir.

L’avion dans l’arbre
Nos deux plus jeunes, Jakob et Sophie, ont reçu chacun un petit avion télécommandé par le lapin de Pâques (dans l’offre spéciale à bas prix). Le fabricant a fixé la période de garantie à deux ans, je pense, extrêmement généreuse. Dans le cas de nos avions, ce n’est malheureusement qu’une question de forme. Celui qui