Quel est le véritable avantage du Vinyl 180g ?

L’expression “Vinyl 180 grammes” a été à l’origine de nombreux malentendus et débats parmi les auditeurs et les collectionneurs de disques vinyles. Il n’y a rien de magique dans le vinyle le plus lourd, et certainement quelques mythes planent sur ces brillants autocollants de 180g sur les pochettes de LP… Mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a aucun avantage à presser des disques de 180g ou même 200g non plus.

Le poids des disques vinyle a très peu à voir avec la qualité sonore de la musique enregistrée dans les grooves. Le standard technique par lequel les sillons sont modulés et coupés à la surface du disque est exactement le même sur tous les disques vinyles. Indépendamment de la classe de poids, les dimensions des rainures ne peuvent être coupées qu’à l’intérieur de cette norme, et il s’agit de dimensions extrêmement petites sur la balance micro-métrique. Tout poids de vinyle supérieur à 100 grammes (probablement même moins) fournit le support physique nécessaire pour presser les fentes sonores aux normes de qualité de l’industrie.

En effet, la qualité du mastering (ou de la découpe) du vinyle ne dépend pas du poids ou de l’épaisseur des disques vinyles qui seront pressés, et il n’y a pas de mastering spécifique pour le vinyle 140g, 160g, 180g ou 200g… En raison de la manière dont les sillons vinyles sont formés, la profondeur relative qui dépasse la norme technique, a peu d’importance puisque le point de contact de la pointe de l’aiguille dans la rainure (essentiellement une forme de triangle avec l’un des sommets pointant vers le bas) ne permet pas à l’aiguille de lire plus profondément, tout ce qui se trouve en dessous de ce point est ignoré comme s’il n’existait pas… la position verticale relative de la rainure dans la profondeur du profil du disque est également quelque chose qui n’a aucun impact sur la performance.