Hyundai crée une technologie d’assistance pour les conducteurs malentendants

En conduisant, les sons peuvent être importants. Il suffit de penser au klaxon d’un autre véhicule pour se rendre compte de la nécessité d’être attentif à certains bruits. Il est vrai qu’elle n’est pas essentielle. Il est possible de conduire avec une déficience auditive.

Cependant, Hyundai a entrepris d’aider les conducteurs qui ont cette difficulté. La société a mis au point un système d’aide aux conducteurs malentendants. La technologie est déjà en cours d’essai et convertit les signaux acoustiques autour et dans le véhicule.

Le système de Hyundai est basé sur deux technologies : la conversion audiovisuelle (ACV) et la conversion audio-tactile (ATC). Chacun est dédié à un type de signal acoustique. Hyundai a choisi de diviser les sons qui entrent dans la voiture en deux : ceux de l’extérieur et ceux de l’intérieur.

Le système comporte des microphones installés à l’extérieur et à l’intérieur de la voiture. Les sons extérieurs, tels que le klaxon d’un autre véhicule, le moteur d’une moto ou le bruit d’un chantier de construction proche, sont transformés en signaux visuels. Des indices sur ce qui se passe à l’extérieur apparaissent sur le tableau de bord. Tous les sons ne sont pas représentés, bien sûr. Le système est capable de filtrer les éléments les plus importants pour la conduite de ceux qui ne le sont pas.

Il n’existe qu’un seul type de signal acoustique qui est produit à l’intérieur du véhicule et converti en signaux visuels. Ce sont les indications du système de navigation. Lorsque le système de navigation veut indiquer un virage à droite, le côté droit du volant est mis en marche et vice versa. Les vibrations sont utilisées pour tous les autres sons intérieurs.

L’autre volet du système de Hyundai est la conversion en vibrations de certains stimuli auditifs lancés par la voiture. Ainsi, le capteur de stationnement, qui avertit le conducteur lorsque sa voiture est sur le point de s’écraser, sera traduit en vibrations.